Sigma 70mm f2.8 Macro

Après le 20mmf1.4 ART et le 14mmf1.8 ART, c’est le tour du petit macro de la gamme, le 70mm f2.8 macro 1:1.

70mm macro en situation (merci Oli pour la photo)

Un objectif macro se distingue des autres par son rapport de grossissement permettant d’atteindre un rapport 1:1. C’est à dire qu’un sujet faisant 1cm prendra 1cm sur le capteur. Sur un capteur plein format 24×36, un sujet faisant 3,6cm prendra toute la longueur de l’image. Ce fort grossissement permet de prendre des petits sujets en détails. Evidement, il est aussi possible de prendre des photos classique avec ce genre d’optique.
D’ordre général on conseil des macros de 30mm à 50mm pour tout ce qui n’est pas mobile (fleure, objet) et au dela pour les insectes. Plus la focale est longue et plus la distance entre le capteur et le sujet sera grand au rapport 1:1. Pour des sujets très craintifs, il vaut mieux opter pour une longue focale macro.
Le 70mm macro permet d’être polyvalent. Il est entre les optiques classique macro pour sujets mobile (90-150mm) et statique (30-50mm). Etant plutôt attirer par les insectes plutôt que les fleures, je l’ai plutôt testé sur ce genre de sujets qui sont un peu plus compliqué à mettre en boite.

quelques fleures

 

une saltique faisant dans les 2-3mm

70mm sur plein format ou sur aps-c est aussi une focale interessant pour faire du portrait.

Portrait de Claire-Marie Bronx

 

Ergonomie:

Dimension et construction:

Contrairement au reste de la gamme ART, on est sur un objectif compact et léger. L’optique est aussi nettement moins lumineuses que le reste de la gamme ce qui explique cette légerté et peut être aussi une sensation plus plastique. F2.8 est largement suffisant pour la plupart des situations, de toute façons, lorsque l’on est à de fort grossissement, la zone de mise au point est très faible, il est alors pas rare de fermer l’optique à plus de f8 ou de faire du focus stacking. Cette légèreté le rend donc facilement manipulable ce qui est bien pratique pour suivre un insecte ou se faufiler entre des branches ou fleures.

 

Vue d’ensemble
    Les optiques macros on un fort allongement du fut. Cet allongement peut parfois effrayer le sujet ou venir toucher un élément extérieur. Avec ce macro ce soucis n’en est pas un car l’allongement se fait caché derrière le par soleil. Vous pouvez donc être en appuis contre un support avec le PS et changer votre rapport de grossissement sans devoir bouger l’objectif. C’est très pratique et ca protège aussi l’objectif des chocs et des poussieres qui pourraient s’infiltrer lors de la mise au point (manuel ou automatique)

 

objectif déployé au rapport 1:1
    La lentille frontale est très en arrière dans le fut ce qui offre une bonne protection mécanique (on a tendance à toucher l’avant de l’objectif en macro) et aussi une meilleur résistance au flare par exemple qui sera détaillé plus bas. Par contre c’est plus embêtant pour nettoyer la lentille car elle est moins accessible.
    On a aussi un switch pour limiter la plage de mise au point. Très pratique car cela évite que l’objectif pompe inutilement selon l’utilisation. Si l’on veut faire de la macro on limitera la plage de mise au point pour ne pas faire la mise au point à l’infini. A contrario, pour de la photo plus classique ou le sujet est assez éloigné, on évitera de faire la mise au point proche. On gagne ainsi en réactivité de l’autofocus. Sur cet objectif comme pour toutes les autres optiques macro, l’autofocus est relativement lent de part la forte démultiplication. Mais elle est très pratique même lors des prises de vues rapprochées pour compenser les mouvement du sujet dû au vent par exemple. Avec la mise au point en continu combiné au suivit du sujet du a7rIII, malgrès le vent votre sujet restera dans la zone de netteté ce qui augmentera votre taux de réussite ou plutôt de photo net.
    L’AF arrive a faire le point avec le a7rIII même si les conditions sont particulièrement difficile. Un exemple ci-dessous dans un Environment avec très peux de lumière. Exifs: 70mm f2.8 1/160sec 25600iso
proxi avec un loir

Contrairement aux autres optiques ART, il n’y a pas d’échelle de mise au point, bien dommage car pour moi c’est bien sûr une optique macro qu’elle a le plus d’intérêt… Surement pour des raisons de coûts de production, cette optique est bien moins cher que le reste de la gamme ART

 

    Stabilisation:
    Toute la gamme ART n’est pas stabilisée pour la monture E. Je n’ai pas relevé ce point pour les ultra grand angle et grand angle car l’impact d’un flou de bougé est bien moins visible. Sur une optique de 70mm en cas de bougé le flou se verra immédiatement. L’effet est amplifié lorsque le rapport de grossissement est élevé. Serte la plupart des boîtiers sony sont stabilisé et de par la monture FE native des objectifs Sigma, la focale est reconnue automatiquement mais une stabilisation de l’optique est plus efficace lors de fort grossissement. Il vous faudra donc régler une vitesse suffisamment élevée pour ne pas avoir de flou de bougé.
    Accessoires:
    Comme à son habitude, les objectifs sigma sont livrés avec une housse assez rigide pour le transport. Bien pratique pour le rangement ou pour les déplacements. Si vous achetez les objectifs en Suisse via un fournisseur agréé vous avez un service à vie vous permettant d’envoyer votre objectif en révision une fois par année. Les objectifs sont aussi testés avant d’être vendus garantissant ainsi la qualité de l’optique. C’est vraiment un système exclusif à Sigma qui permet de rester serein sur la qualité de l’optique dans le temps. C’est aussi un plus pour la revente.

Qualités optiques:

Piqué:

Comme la plupart des optiques macros, ils sont très piqués. Celui-ci ne fait pas exeptions à la règle. Pour illustrer j’aime bien tester sur des écailles de papillon. Ces écailles sont très petites et dur à distinguer. Avec un capteur surpixélisé comme le a7rIII avec 42mgpx, si l’optique n’est pas bonne nous nous retrouverions avec une bouillie de pixel, des écailles difficilement disinguable et peut être même avec des AC un peu partout. Ici ce n’est pas le cas, le piqué est vraiment top! la plus grosse difficulté sera plutôt d’avoir une sujet assez clément, une mise au point précise et avoir une vitesse d’obturation suffisante pour éviter un flou de bouger. Si toutes les conditions sont réuni, le résultat est bluffant!

 

aile de papillon non cropée
crop 100% non traité
    Un autre test parlant sont les facettes des yeux
portrait d’appolon
crop 100% yeux à facettes
    Sans aller dans les rapports de grossissement extrême, pour de la proxi, les résultats sont au top. Ici, fermé légèrement à F4. On note que la plage de netteté est bien plus grande malgrès l’ouverture.

 

proxi de papillon
crop 100%
    Vignetage:
    Le vignetage n’est quasiment pas perceptible, je vous laisse regarder les exemples en dessous sur le bokeh pour le distinguer
    Bokeh:
    J’ai trouvé le bokeh très doux et plaisant. Il commence à devenir plus agressif une fois fermé à plus de f5.6. Cette douceur du bokeh est en partie du à la proximité de mise au point. A F2.8 on a un bokeh en oeil de chat, c’est à dire que les ronds de bokeh sont un peu ovalisé. Ils deviennent sphérique en fermant à f4 et prennent une forme octogonale dû aux lamelles de diaph ensuite.

 

variation du bokeh en fonction de l’ouverture
    Bokeh très doux à pleine ouverture
Bokeh à PO
    Bokeh en cat-eye à pleine ouverture
Bokeh caractéristique cat-eye à PO
    Flare:
    la lentille frontales est très enfoncée dans le fut et le parsoleil protège bien les rayons parasite. La résistance au flare est très bonne même dans des exemples extrêmes comme illustré
flare
    Si dessous le soleil est dans le champ, il n’y a pas de flare perceptible et la diminution du contrast n’est pas très prononcé. On remarque le bokeh en forme d’oeil de chat car on est à pleine ouverture. C’est à la pleine ouverture que les optiques sont les plus sensible au flare, une belle performance avec cette optique qui n’a pas peur d’avoir le soleil ou une forte source lumineuse dans le champ.
flare et diminution de contrast
    AC:
    Je n’ai pas réussi à mettre l’optique en défaut. Que ce soit dans les exemples ci-dessus en plein contre jour à pleine ouverture, impossible de distinguer des AC. Très belle performance

Conclusion:

Une optique légère et très maniable. D’une qualité optique au top dès la pleine ouverture quasiment insensible au flare, pas d’AC et très peu de vignetage. Très polyvalent car elle permet de faire des images de portrait de proxi ou de macro. Le piqué est vraiment très bon et le bokeh agréable. Un AF lent pour des scènes exigentes mais qui est supérieur à la moyenne des optiques macro. Dans certain cas l’AF peut venir en aide pour compenser les mouvements du sujet dû au vent.

Une focale un peu entre deux, un peu trop court pour des sujets craintifs et un peu trop long pour des sujets statiques. L’optique est protégée tout temps ce qui est pratique pour une optique macro qui sort souvent dans des conditions météorologique difficile, le PS permet de protéger le fut qui s’allonge.

Son prix est très doux ce qui permet d’entrer dans le monde de la macro sans trop prendre de risque avec une optique avec de très bonnes performances. Les résultats seront bien meilleurs qu’une adaptation d’optique classique par bague allonge ou bonnette, utiliser une optique macro vous permet d’avoir de très bonnes performances à de très fort grossissement. Avec des accessoires de types bonnette ou bague allonge, le vignetage et les aberration chromatique seront bien plus marquée sans parler du piqué qui s’effondre rapidement.

Synthèse:

+ léger et maniable

+ piqué

+ résistance au flare

+ pas d’AC

+ prix

+ pas d’allongement (avec PS)

 

– protégé tout temps

– AF un peu lent mais supérieur à la moyenne des optiques macro

– pas de stabilisation

– pas d’échelle de distance de mise au point

– construction globale en retrait au reste de la gamme ART

 

J’espère que ce retour ainsi que ces exemples vous permettront de mieux estimer si les plus de 1kg de verre de ce 14mmf1.8 Sigma peuvent vous combler ou non 😉

70mm f4.5 1/160sec 640iso
70mm f6.3 1/320sec 1250iso
70mm f6.3 1/320sec 500iso
70mm f4 1/160sec 125iso
70mm f4 1/320sec 250iso
70mm f4 1/15sec 6400iso
70mm f3.5 1/500sec 100iso
70mm f4 1/320sec 125iso
70mm f2.8 1/1250sec 100iso

*svp remplissez toutes les cases. Merci!