16-35mm f4 sony: l’optique pour paysagiste nomade?

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 17mm, F8, 1/60sec, 100iso

 

Lorsque je suis passé à la monture E, j’ai dû chercher un objectif pour ma pratique occasionnel paysage. J’avais pour habitude depuis 3ans d’utiliser le 24mmf2 sony mais n’ayant pas encore d’équivalent en monture E (le 24mmf1.4 n’existait pas encore), je me suis penché sur le 16-35f4 pour sa polyvalence, prix ainsi que son poids contenu (500gr).
Cela va faire maintenant 1,5 année que je l’ai. Voici mon retour terrain et si j’envisage de prendre son grand frère le 16-35f2.8 ou le 24mmf1.4 fixe comme avant.

 

Ergonomie:
Dimension et construction :

    L’un des points fort de cette optique est certainement son ergonomie. On a quelque chose de compact dû à la faible luminosité de l’optique F4. Pas de bouton de réglage AF/MF ou de boutons personnalisables, pas d’échelle de mise au point, rien de tout ça.
    Il peut paraitre contradictoire de dire que le peu de boutons, paramètres est un avantage. On a tendance à associer toutes ces options comme un gage de qualité. Pour une optique orientée tout venant et plutôt paysage, cela ne me choque pas et ne m’est pas nécessaire.
    Pour passer en MF j’ai un bouton sur le boitier (AF-ON) qui est paramétré. Il me suffit d’un click du pouce pour passer en MF, bien plus efficace que de chercher sur le fût du boiter. Il a la stabilisation contrairement à la version 2.8 ce qui permet une utilisation à main levée plus aisée permettant d’atteindre des vitesses d’obturation plus faible. Si la photographie de paysage n’est pas votre vocation principale et que vous baroudez, vous n’avez pas forcément un trépied sous la main., la stab est d’une grande aide.
    Si vous voulez tous ces boutons ainsi que la stab, il faudra se tourner vers son grand frère le 16-35f2.8. Mais en contrepartie, on a quelque chose de plus lourd et plus cher. Si la photographie paysage est votre principale activité photographique, je foncerais sur le f2.8. Si vous voulez faire du portrait la grande ouverture du grand frère vous sera fort utile ainsi que son bouton personnalisable pour l’eye AF.
    Cependant si vous voulez une optique pour barouder, le f4 est plus fait pour vous.
    Sa construction totalement métallique fait sérieuse mais si l’éloxage noir est assez fragile et se raille. Pas de bague en caoutchouc mais des bagues moletées, c’est fait pour durer. Par la même occasion, le fait d’être totalement métallique vous gèle les doigts en hiver…
    On notera que contrairement aux optique GM, l’accent n’est pas mis sur la tropicalisation, on notera qu’il n’y a pas de joints entre l’optique et la monture.
    Sa lentille frontale de 72mm est aussi plus classique, la plupart de mes optiques on se diamètre ce qui permet d’utiliser mes filtres sur toutes mes optiques. Les filtres vissant sont aussi plus facile à utilise dans des conditions particulièrement difficile comme la pluie

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 34mm, F14, 13sec, 100iso

 

    Le parsoleil quant à lui est moitié métal, moitié plastique et parfois capricieux à monter. Il est découpé en tulipe pour protégé au mieux l’optique des lumières parasites. Son clip est bien dur et lorsque les températures sont basses il peut être difficile à monter. Au moins il clip toujours car parfois un PS trop facile à installer à tendance à ne plus bloquer avec l’usure…
    Le zooming est facile et doux. En positon 35mm le zoom s’allonge d’environ 2cm. Il n’y a pas de problème d’allongement intempestif du zoom.
    Le range de 16 à 35 mm permet une belle flexibilité sur le terrain. A 16mm on est déjà UGA permettant de jouer avec son premier plan alors qu’a 35mm on commence à donner plus d’importance à l’arrière-plan. La focale de 35mm permet aussi de faire du reportage. Je pensais que l’optique de 24mm resterais ma focale de prédilection mais pour avoir testé le Sigma, je me suis rendu compte à quelle point la flexibilité d’un 16-35 est géniale ! Dur de revenir en arrière.

 

    • Jouer avec le premier plan en UGA
Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 21mm, F14, 1/2500sec, 100iso
    • Ecrasement des perspective à 35mm

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F16, 1/40sec, 100iso

AF

    L’AF est ultrasonic comme il est de coutume avec la monture E. Pas des plus rapide ni des plus précis mais largement suffisant pour une pratique de paysage. Plus embêtant cependant, pas de butée mécanique sur la bague de map et la course est très faible. En ½ tour on passe de 0.3m à l’infini. Pas vraiment adapté à une utilisation en manuel mais rarement utilisé en manuel aussi.

 

Proxi

    Avec une map mini de 0.3m et sa focale, ce n’est pas vraiment une optique adaptée pour de la proxiphotographie. Pour de la proxi au GA il faudra préférer le 24mmf1.4 par exemple ou des optiques comme celles de Laowa. Mais lorsque l’on a « que ca » sous la main, il y a aussi de quoi faire:

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 17mm, F11, 1/20sec, 100iso

Qualités optiques:
Ouverture :

    De par son ouverture de F4, la lentille frontale est plus petite. L’optique est plus résistante aux défauts optiques comme les AC ou le flare. Mais en contrepartie, on a une luminosité moins grande pour de la photographie nocturne ou pour de beau bokeh. Cette optique étant plutôt dédiée au paysage ces points négatifs ne sont pas trop handicapant. Si vous voulez cependant faire de la photo de ciel nocturne, je vous conseille de prendre  une optique fixe lumineuse dédiée à cette pratique exigeant.
    Cela n’empêche pas de faire quelques photos nocturne comme ici avec l’éclipse de lune

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F8, 20sec, 6400iso

Piqué:

    L’optique est vraiment très piquée de manière général. Il faudra fermer d’un cran (F5.6) pour vraiment avoir de résultat très bon. Mais sur un a7rIII, pour du paysage en fermant entre F8 et F13, il ne montre pas de faiblesse.

 

Vignetage:

    Le vignetage est assez marqué à pleine ouverture à 16mm mais en fermant le diaphragme n’est plus un problème.

 

Flare:

    L’optique résiste globalement bien au flare surement dû à la petite surface de sa lentille frontale. L’effet étoile des sources lumineuses est très bon pour un zoom.

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 17mm, F16, 1/800sec, 100iso

 

AC:

Avec de gros contrejour, j’ai remarqué quelques AC dans les endroits à fort contrast. Crop à venir.

 

Bokeh :

    Un UGA peut lumineux, le bokeh n’est pas superbe, on évitera d’avoir des zones floues. Si un sujet est proche de vous, pensez à faire du focus stacking pour l’avoir entièrement net.

 

Conclusion :

    Une très bonne qualité optique pour un prix, poids, encombrement contenu. Une optique dans la philosophie des mirror less avec une gamme F4 compact et abordable.
    L’optique parfaite pour le photographe paysage/reportage en voyage ou en balade qui ne veux pas prendre 10 optiques. La double stabilisation permet facilement de shooter à main levée sans forcément devoir transporter un trépied.
    La qualité optique est au rendez-vous en fermant d’un cran l’optique ! Cependant si vous voulez faire de la photo de ciel nocturne, le l’ouverture de F4 ne vous le permettra pas. Avec le 16-35f2.8 vous pourrez en faire mais pas aussi bien qu’une optique fixe plus lumineuse. Je préconise donc pour la différence de prix avec le GM de consacré une optique dédiée au ciel nocturne.

 

Synthèse:

    • + compact
      + construction full métal
      + petit filtre 72mm
      + stabilisation pour du paysage à main levée
      + très bonne résistance au flare, AC
      + stabilisé
      + flexibilité du zoom allant de l’UGA au GA
      + prix

 

    • – bord un peu mou à pleine ouverture
      – peu lumineux, ne convient pas pour de l’astro photgraphie
      – Bokeh quasiment inexistant
      – le fut s’allonge
      – Pas de bouton personnalisable, switch AF/MF, échelle de map
      – utilisation MF difficile

 

J’espère que ce retour ainsi que ces exemples vous permettront d’avoir une meilleure idée du potentiel de ce 16-35f4 😉

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F8, 1/100sec, 100iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F22, 1/320sec, 100iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F11,  1/13sec, 100iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 24mm, F11, 10sec, 100iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F9, 1/100sec, 100iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 20mm, F14, 13sec, 50iso

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 17mm, F14, 1/13sec, 100iso

 

Sony a7rIII, Sony 16-35mm f4, 35mm, F7.1, 15sec, 100iso

*svp remplissez toutes les cases. Merci!