Outils de composition

Hello,

Voila maintenant 1an que je me suis sérieusement mis à la photographie de paysage. Cette pratique photo est plus exigeante en terme de composition. Je me suis donc documenté sur les différents outils de composition existant pour renforcer mes images et mieux guider le regards.
J’ai aussi mis en pratique ces différents outils dans ma pratique de photographie animalière et je trouve que les images ont plus de poids.
Voici donc un petit compte rendu de 20 outils de compositions avec une explication et plus de 60 images d’illustration.
Un gros travail de synthèse qui j’espère vous sera utile dans votre pratique photo. Pour ma part, cette recherche et mise en application m’a permis de mieux construire mes images et je prend de plus en plus de plaisir sur le terrain.
Si vous connaissez d’autres outils de composition non cités, n’hésitez pas à me le faire savoir. Plus on a d’outils en mains, plus ont peut être créatif!
La composition, un mot barbare qui peut faire peur à première vue. La composition est souvent mis en compétition avec le sujet ou la lumière. Et si la composition était un tout permettant de mettre en évidence le sujet en utilisant la lumière et les éléments du décors?

Voyons ensemble comment la composition permet de donner plus de force à une image avec des exemples concret pour sortir un peu de la théorie? Personnellement ça m’a ouvert un tout nouveau domaine photographique et me permet de voir une scène sous un autre angle.

Un outils de composition est juste un outils qui permet de construire une image, de mettre en évidence un sujet, à guider le regard ainsi qu’a garder une certaine harmonie dans le cadre. La composition n’est pas constituée de règles strictes comme la règle des tiers ou être à la hauteur du sujet. Rien n’est écrit dans le marbre et selon chaque situation l’un ou l’autre des outils est plus applicable. Connaitre les outils de composition permet d’aiguiser le regard du photographe et de passer pour un taré à chercher des lignes partout lors d’une sortie en groupe 🙂

Quand on dit que l’oeil du photographe est plus important que le matériel, c’est exactement ce que l’on va aborder. Le matériel, la technique (flash, iso, ouverture, vitesse, AF) peut soit être acheté soit être appris. Par contre l’oeil du photographe ou plutôt la composition doit être pratiquée encore et encore. C’est avec la composition que vous pourrez marquer les images avec votre style.

C’est parti, on y va.

 

1 Avoir un point d’intérêt dans l’image, un sujet
Évitez l’erreur classique d’un paysage serte beau mais soit totalement vide soit très fouillis mais sans réel sujet se détachant. Parfois les compositions simple avec un seul point d’intérêt sont les meilleures, trop de sujet nuit à la lisibilité de l’image. En utilisant la profondeur de champ à sont avantage, on peut faire ressortir le sujet.
Un beau sujet, un sujet rare peut déjà à lui seul tenir une image. Essayer le plus possible d’épurer votre image pour avoir un coté minimaliste ou juste un portrait.

Un sujet rare selon le public cible. L’animal en lui seul permet de rendre l’image intéressante malgré le fouillis omniprésent de l’image. Le regard permet aussi de guider/glacer le regard.

Si le sujet est photogénique, il peut aussi se suffire à lui même. Ici le coté épuré de l’image et le contrast blanc/vert permet de mettre en évidence le sujet.

 

2 Avoir des lignes directrices guidant le regard
les lignes doivent mener quelques part, vers le point d’intérêt. Elles permettent de créer du mouvement, de faire circuler le regard dans la composition
Un outils très efficace et très facile à mettre en oeuvre.

La petite rivière guide le regard jusqu’à l’arrière plan

Les nuages, la neige ainsi que le fjord guide le regard sur le pointe

3 Jouer avec le contraste pour faire ressortir le point d’intérêt
Utilisation de la « positive and negativ space » permet de mettre en évidence un sujet car le reste est plus monotone. En floutant l’image ou en plissant les yeux, le centre d’intérêt doit pouvoir être distingué rien que par la différence de contrast dans l’image.

Un sujet sombre sur fond clair ressort plus facilement

Un sujet clair sur fond sombre ressort aussi plus facilement. Ici la lumière joue aussi un grand rôle

Le corbeau ressort bien car il contrast dans le rayon de lumière

Un autre contrast avec le fond de la montagne sombre et le sujet éclairé

Utilisation de négative space avec du front bokeh laissent uniquement le sujet net

4 Encadrement
Utiliser une élément de composition encadrant le sujet faisant office de vignetage naturel recentrant le regard.
L’ajout artificiel de vignetage est une solution simple mais je ne la trouve pas très élégante. Voici quelques exemples avec des éléments naturels fermant le cadre.

Une grotte faisant office d’encadrement

Une autre grotte isolant une cascade

Une grotte de glace permettant d’isoler un morceau de glace suspendu

Encadrement du sujet par le bokeh/couleur

Encadrement d’un petit arbre par des troncs au premier plan

 

5 géométrie
Utiliser des cercles, triangles ou autre forme géométrique pour renforcer une composition.
Difficile à mettre en oeuvre, mon oeil n’arrive pas à crocher là-dessus mais tout de même quelques exemples

Le triangle est complété par l’arrière plan et le premier plan

Deux triangles alignés

 

6 Avoir une image bien équilibrée
Il faut imaginer sa photo posée sur une balance. Une image mal équilibré avec par exemple un sujet trop important par rapport à un autre, l’image va pencher sur la balance. Pensez à équilibrer vos compositions pour avoir une harmonie, une lecture agréable de l’image. A l’inverse, vous pouvez aussi ne pas équilibrer volontairement une image pour faire ressortir le coté bizarre, dangereux, dérangeant de la scèbe. Cela comprend: la taille des sujets, les différents contrast dans la scène, les couleurs/saturations, visages/personnes.
Essayez d’équilibrer pour une image harmonieuse, si ce n’est pas le cas, chercher un second sujet pour équilibrer. Ou déséquilibrer pour « choquer » le regards le lecteur et rendre l’image inconfortable.

Équilibrage de la scène très chargée sur la gauche avec le glacier et la voie lactée par la grande ours sur la droite

 

Balance entre le ciel et le premier plan aillant les deux la même importance dans l’image. Je n’ai pas inclus dans la photo une grosse montagne sur la droite qui aurait déséquilibré l’image

Le plus simple pour avoir une image bien équilibrée est de faire une symétrie, ce point revient plus tard

7 Ne pas couper les éléments de la composition, garder de l’espace pour respirer
Évitez de couper des éléments de composition (cailloux, membres) et laissez de l’espace au sujet pour respirer (évitez que le regard se casse contre le cadre (on parle souvent de la règle des tiers dans ce cas pour éviter un centrage instinctif du sujet à la pdv), ne pas trop coller les sujets contres les bords). Inversement, si l’on veut une image plus dérangeante, qui interpelle, le fait de couper le sujet peut pousser le lecteur à reconstruire la scène avec son imagination.

Si les branches de l’arbre étaient coupées, l’impacte ne serait pas le même

Laissez de l’espace devant le sujet. L’image originale, l’espace devant l’hermine n’était pas suffisant. Cependant, dans la série d’images j’ai décalé le cadre plus à droite. J’ai pu ajouter de l’espace à droite avec un panorama. Avec le cadrage originale, l’hermine se sentirait un peu à l’étroit.

 

8 Sens de lecture

Il y a une façon de comprendre l’image qui est liés en premier lieu à notre sens de lecture de l’écriture, soit de gauche à droite, notre cerveau ensuite se forge une idée sur cette base et nous donne comme progression normale et positive le même sens, négatif le sens inverse, Un graphique est toujours présenté de gauche à droite pour nous européens par exemple.
On peut jouer avec la direction des lignes directrice pour renforcer l’ambiance d’une image. Des lignes montant de gauche à droite dans l’image paraîtrons plus naturel et positive pour des personnes lisant de droite à gauche. Cela vaut aussi pour la direction du regard d’un sujet
Souvent couplé à d’autre outils de composition comme les lignes directrices

Lecture de gauche à droite, le regard monte avec la diagonal guidant jusqu’au sujet.

 

9 Pattern, répétition
Plutôt pour des images graphiques, utilisez des paternes qui se répètent. Pensez à avoir le sujet qui casse ce paterne, la perturbation dans la répétitivité attirera fortement l’oeil
Très souvent utilisé en archi mais peut aussi être appliqué en paysage ou en animalier donnant souvent des images originales.

Purement graphique

Cassure du paterne de blocs de glace avec la présence humaine

Opposition de deux paternes avec deux types de champs plus une cassure avec l’arbre

Des paternes similaires dans le sable

Répétition de la spirale en colimaçon de l’escalier donnant un coté graphique à l’image

10 Structure
Placez le point fort au centre de l’image. Ce fait beaucoup pour les portraits, l’oeil dominant et placé au centre.

Oeil au centre

Placez le sujet dans les points forts des tiers (simplification du ratio du nombre d’or)

Symétrie axe horizontal/vertical (fonctionne très bien pour de l’architecture), reflet

 Symétrie par reflet

Symétrie gauche droite

Symétrie axiale

 

11 Harmonie des couleurs, complémentaire

Hightkey/lowkey

Lowkey permet de montrer l’activité plutôt nocturne du blaireau

Hightkey permet de mettre plus de douceur à l’image de la panure

Utilisation de la monochromie

Monochromie dans les tons jaunes

Utilisation de couleurs complémentaires (opposée dans le diagramme de couleurs). Ne pas utiliser les deux couleurs de manière égale de préférence (utiliser la moins agressive le plus) ! chaud/froid sont complémentaires, permet de détacher le sujet (traitement localisé de la bdb par exemple). Un exemple classique sont les photos à l’heure bleue avec des lumières chaudes.

L’heure bleue avec des lumières chaudes

30% chaud, 70% froid (gauche/droite)

Majoritaire bleue avec une pointe de rouge sur le sujet

Majoritaire bleue avec une pointe de rouge sur le sujet

 

12 Imparité

    Préférez des compositions avec des sujets impaires, le regard est inconsciemment plus attiré

 Trois troncs, trois feuilles mortes

 

13 Perspective

une pdv à la hauteur des yeux du sujet permet d’avoir une image plus immersive car on interagit directement avec le sujet

Pdv à la hauteur des yeux, on a l’impression que le vautour nous regarde, meilleur immersion que la même image en plongée.

contre-plongé et plongé permet de jouer sur les échelles et donne une impression d’immensité ou de ratatissement

Sur le dessus/dessous permet de jouer sur le coté graphique

Les grands angles donneront une impression d’immensité en éloignant massivement la ligne d’horizon. En ayant un sujet très proche cela permet aussi de le rendre très imposant

Le crapaud parait grand proportionnellement aux montagnes avec l’utilisation d’un UGA

les télé tasseront les perspectives et permettent de mieux mettre en évidence des détails d’un paysage. Comme dirait Thomas Heaton, si vous avez un beau paysage vous avez automatiquement envie de capter toute la scène. Faites l’inverse, trouvez un sujet qui est magnifié par la scène et prenez-le avec une longue focale (prendre le meilleur du meilleur)

Écrasement des perspectives avec un télé

 

14 Symétrie, rappelle

une élément de composition qui se reflète par symétrie, qui se répond. (l’outils de compos que je préfère mais aussi bien dur à mettre en pratique)

Symétrie de la voie lactée par le lac

La route répond à l’arc en ciel et à la montagne

 

15 Succession de plans

    Enchaînement de plans se contrastant par leur couleur/luminosité. Beaucoup utilisé en intimate landscape photography.

Succession de plan avec les montagnes

Succession de plan avec les champs / couleurs

 

16 Minimaliste

Se veut être très épurée. C’est presque l’antonyme de la composition. Utilisation massive de « negative space » uni mettant en évidence le sujet prenant une très petite part dans l’image.

 Un seul sujet, à peine visible

Juste une silhouette

 

17 Dynamisme

    Pensez à amener du dynamisme dans l’image avec des flous de bouger: cascades, cours d’eau, vent dans les arbres, les filé d’arrière plan, partie en mouvement, sujet flou.

Dynamisme donné par surexposition de plusieurs images

Dynamisme donné par un temps de pose lent

 

18 Profondeur

    Mettez de la profondeur dans vos images avec plusieurs plans successifs, des lignes directrices plongeant dans l’image, courbe en S, avec des sujets dont la taille est connue donnant une échelle au reste. L’utilisation du format paysage permet aussi de donner une plus grande profondeur à l’image.

Amène de la profondeur à l’aide d’une rivière

Amène de la profondeur à l’aide de la neige

Courbe en S

 

19 Paréidolie

    Créer des objets reconnaissable avec des éléments de paysage (visage par exemple). Le cerveau créer facilement ce genre d’association

Ressemblance avec un oeil

 

20 Story telling

Lorsque l’image raconte une histoire de par l’attitude du sujet ou la mise en scène

Action de sauvetage de crapauds. Image intégrant tous les facteurs 

Crapaud Veillant sur sa descendance

Combat de tétras

 

J’espère que les exemples sont parlant et que cet article vous permettra de donner une direction plus artistique à vos images 🙂

20 outils de composition et plus de 60 images d’illustration, il n’y a plus qu’a 😉

*svp remplissez toutes les cases. Merci!
  • Naturfilms dit :

    Geniale les exemples sont superbe et explique tres bien la regle

    • admin dit :

      Merci, bien content que ça te plaise.
      Attention, je n’ai jamais parlé de règles, c’est vraiment des outils que l’on peut utiliser où non pour renforcer une image. Rien d’obligatoire 😉

  • jose dit :

    merci ; magnifique

  • jose dit :

    bonjour , je souhaiterais le télécharger et l’imprimer pour mon cours débutants de mon atelier photos

    • admin dit :

      Bonjour,
      Bien content qu’il vous plaise.
      En avez-vous besoin tout de suite? car j’ai recus pas mal de correction orthographique et je voudrais le compléter au niveau du paragraphe concernant l’équilibre de l’image qui n’est pas assez complet à mon gout.
      Mais il me manque du temps…

      Pouvez-vous me contacter via le formulaire de contact sous auteur dans le menu svp. C’est plus simple pour vous envoyer l’article je pense.

      Bonne journée.

      Cordialement

      Lionel Favre

  • Pascal dit :

    Bonjour, super intéressant, facile d’accès , avec du concret . Bravo à vous pour le boulot !