Sigma 35mm f1.4

Après le 20mmf1.4 ART, le 14mmf1.8 ART et le 70mm f2.8 macro c’est le tour du 35mm f1.4 ART de faire son entrée en scène.

35mm f1.4 in action

Le 35mm est un objectif très versatil. Il permet de faire des paysages, c’est un très bon complément à un 24mm ou une focale plus large. L’avantage d’un 35mm est de ne pas trop repousser l’horizon qui gagne ainsi en lisibilité. Une focale de 35mm est aussi un bon objectif à portrait. Il permet d’avoir le model en entier mettant en évidence l’environnement autour du sujet. La très grande ouverture de F1.4 permet de bien isoler le model de l’arrière plan. Cette pratique photo m’est inconnue mais je me suis prêté au jeu pour voir ce que l’on pouvait faire avec cet objectif. C’est une focale un peu courte pour faire de la photographie animalière mais aimant les défis j’ai quand même tenté le coup!

35mm en animalier?

Ergonomie:

Dimension et construction:

Cet objectif est très similaire au reste de la gamme art en terme de construction. On a quelque chose de massif et dense pour un 35mm dû à sa grande ouverture à f1.4. La construction est très soignée avec le switch classique AF/MF ainsi que la fenêtre indiquant la plage de netteté, c’est du sérieux. La lentille frontale n’est pas aussi bombée que les autres UGA de la gamme. Il est possible d’y monter des filtres vissant classique, le parsoleil est amovible. Très pratique pour du paysage par exemple pour enlever des reflets ou pour des pauses longues. La prise en main est très bonne aussi avec le a7rIII, l’ensemble est bien équilibré.

35mm f1.4 sigma ART monté sur un sony a7rIII

Accessoires:

Comme à son habitude, les objectifs sigma sont livrés avec une housse assez rigide pour le transport. Bien pratique pour le rangement ou pour les déplacements. Si vous achetez les objectifs en Suisse via un fournisseur agréé vous avez un service à vie vous permettant d’envoyer votre objectif en révision une fois par année. Les objectifs sont aussi testés avant d’être vendus garantissant ainsi la qualité de l’optique. C’est vraiment un système exclusif à Sigma qui permet de rester serein sur la qualité de l’optique dans le temps. C’est aussi un plus pour la revente.

 

Qualités optiques:

Piqué:

J’ai utilisé cette focales presque exclusivement à pleine ouverture à f1.4. Il n’y a pas à dire, dès la pleine ouverture l’optique est très piquée au centre!

crop100% non traité

Le plus gros challenge sera de faire la mise au point. A F1.4, une petite erreur et la zone de netteté sera totalement décalée. Pour cela, le mode autofocus de sony eyes-AF est très pratique. Les yeux sont directement reconnu et la mise au point se fera sur ceux-ci. C’est un gros avantage des boîtiers sans miroire, la compatibilité est parfaite avec les objectifs Sigma natif en monture E alors que via des bagues ce mode AF n’est pas toujours possible.

crop 100% non traité
Le piqué au centre est excellent dès la pleine ouverture. Pour du paysage, il faudra cependant fermer à F4 pour avoir un piqué très bon et homogène jusque dans les angles

crop au centre

crop dans l’angle

    Bokeh:
    Avec cette grande ouverture de F1.4 il est possible de bien détacher le sujet de l’arrière plan. Le Bokeh est très doux autant le front bokeh que celui en arrière plan. Quelques exemples à pleine ouverture
Schwartznas à PO
Canne à PO
Front bokeh à PO

Model à PO

Vignettage, flare et AC:
Le vignetage est assez marqué à pleine ouverture. Mais lorsque l’optique est fermée de quelques cran (F4) celui-ci disparaît totalement. Il se corrige facilement avec des logiciels tels que LR.
Pour du paysage, en fermant à plus de F4, le vignetage n’est plus notable

Vignetage

La lentille étant petite et bien protégée par le parsoleil, l’objectif résiste très bien au flare. Je n’ai pas eu de problème lors de ma période d’utilisation. Les AC sont également très bien contenue. Il est possible d’en distinguer à pleine ouverture dans des zones à fort contrast comme le crop montré un peu plus haut

Pas d’AC notable
    Mais en fermant un peu, elles disparaissent totalement. Vraiment remarquable même dans les angles. Un exemple avec fort contrast pour illustrer.
Une très bonne performance du coté des défauts optiques!

 

Conclusion:

Une très belle réussite cette optique. Bien moins encombrante que les 20mm et 14mm ART, plus passe partout mais reste tout de même imposante pour un 35mm. Quasiment pas de défauts optiques et le peu qui existent disparaissent totalement en fermant à plus de F4. La grande ouverture permet de bien flouter l’arrière plan pour du portrait mettant ainsi en avant les modèles. Une excellente qualité optique pour du paysage permettant de restituer tous les détails même sur un capteur surpixélisé comme celui du a7rIII. Il est possible de visser n’importe quel type de filtre. La grande ouverture permet aussi de faire des photos par faible condition lumineuse comme vous pouvez le voir dans les exemples en dessous.

 

Synthèse:

        • + optique polyvalente
        • + bokeh très doux
        • + piqué au centre dès f1.4
        • + piqué homogène dès f4
        • + résistance au flare
        • + pas d’AC
        • + vignetage contenu
        • + photo nocturne par faible luminosité (F1.4)

 

        • – relativement encombrant pour un 35mmf1.4
        • – pas de stabilisation mais stabilisée via le boitier

 

J’espère que ce retour ainsi que ces exemples vous permettront de mieux estimer si les plus de 1kg de verre de ce 14mmf1.8 Sigma peuvent vous combler ou non 😉

35mm, F16, 1/6sec, iso50

35mm, F1,4, 1/30, iso6400

35mm, F9, 2sec, iso100

35mm, F11, 1/6, iso100

35mm, F1,4, 1/320, iso100

35mm, F1,4, 1/100, iso12800

35mm, F1,4, 1sec, iso800

*svp remplissez toutes les cases. Merci!